Plats populaires ou mets raffinés?

Souvent je me suis posée la question: où se situe la fragile frontière entre les deux?*
J’ai trouvé la réponse dans cette recette du Palais de Buckingham, rien de moins: il s’agit d’un pâté préparé et servi à leurs Majestés avec… les restes de viande, restes Royales mais toujours de restes.
Inutile de dire que j’ai trouvé l’idée géniale et très écologique en ces temps de gaspillage alimentaire à outrance.
D’ailleurs si on y songe, il y a 100 ans on ne gaspillait pas la nourriture, puis il y a eu deux guerres mondiales, la famine, le boom économique et du coup, tout le monde pouvait être blasé et insouciant.
Aujourd’hui il ne s’agit plus de pouvoir, ou de ne plus pouvoir, on sait très bien qu’il y aura toujours ceux qui pourront et ceux qui ne pourront pas, mais est-il vraiment digne et sérieux de le faire?
Donc voici deux recettes emblématiques, à la fois raffinées, populaires et anti-gaspillage: un game pâté très British et des quenelles de pintade dans leur bouillon clair très françaises.

*La réponse correcte est: il n’y a pas de frontière.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

eget id id, ante. velit, ut